Author Archives: apolline poulain

  • 0

Un grand monsieur nous a quitté

Bonjour à tous,

Nous avons appris la disparition du musicien, comédien, metteur en scène, Kerfi Trouguer.

Sa famille, ses proches, ses nombreux amis, le petit monde des arts de la rue et de la musique sont orphelins de cet artiste passionné, généreux, taquin, polyvalent et autodictate.

Je vous propose de revenir sur la carrière de cet homme au regard lumineux et la moustache de travers…

Percussionniste multi-instrumentiste, improvisateur musical comédien et clown sillonnait depuis de nombreuses années les festivals et les salles de concerts de la région.

Il a démarré dans la mouvance punk des années 80, en participant aux transmusicales en 1980 avec le groupe BERLIN 38, puis ensuite avec FREE-MARTIN, un groupe plus Jazz-punk.

Assoiffé de découverte, il prend des études musicales au CIM à Paris et se forme avec Albert Mangelsdorf et Yves Rousseau.

En 1988 il intègre le groupe LOUISE VERTIGO avec lequel il convoie vers Saint Petersbourg pour acheminer des jouets et médicaments.

En 92, il intègre la formation LE CARTEL DEL BARRIO musique négresso-mano négratique, métissé.

En 2001 il part se former au clown avec Monsieur Wilson, Christian Cerclier (krick) et Momette.

En 1998, il quitte Paris et vient s’installer à la pointe du Van. Il rencontre le Ténor de Brest avec qui ils formeront un duo et sortiront l’album Chouchen Fusion. Plus tard il participera à la création de l’album LES FILS DE TEUHPU.

Puis en compagnie de Scott Taylor il créé le groupe l’ATELIER avant de participer aux enregistrement puis la tournée sur le deuxième album de NO ONE IS INNOCENT.

C’est la même année qui va créer le spectacle RUE MACHAO avec la compagnie de rue Les pileurs d’épave avec Morgane Marqué dite MOMETTE. Ce spectacle tournera un peu partout en France. Plus tard ils créeront « Les p’tites formules ».

Suite à sa rencontre avec Marcel Jouannaud, il créé la compagnie  EL KERFI MARCEL  et les spectacles « le petit monde », puis « Lucien et les papys féroces » avec Marêva Carassou en comédienne dans le rôle de Lucien d’après le livre de Gérard Alle « Bartali zig zag ».

C’est à ce moment en 2004 qu’il construit en compagnie des ROUILLES GORGES une roulotte scène pour les spectacles.

En 2006, il s’investit sur le quartier de Kermarron à Douarnenez en créant le festival SOLO afin de jouer  dans un quartier, au plus de ceux qui ne vont jamais voir jamais de spectacle.

En 2006 toujours, il se lance dans l’aventure de  L’AFFAIRE FORAINE avec de nombreux artistes de la région et d’ailleurs dont Jérôme Bouvet, Laurent Cadilac, Gildas Bitout, Juke,

Puis en 2007 il part en Tchéchénie avec la Caravane Babel Caucase, avec la roulotte, afin d’amener des spectacles pour les enfants de Grozny (Tchétchénie). Voyage de deux mois par la route.

Par la suite, il fonde avec Thomas Le Saulnier et quelques autres LA FAUSSE D’ORCHESTRE. Il composera la musique du spectacle « Poubelles Folies » et travaillera à la direction d’acteurs des spectacles.

Il sera par la suite comédien et musicien dans le Carmen (de poche) de Bizet, mis en scène par Yann Denécé et le théâtre du miroir.

En 2009 il travaillera avec L’âge de la tortue sur une commande d’enregistrement  avec la comédienne Isabelle Huelgoua’ch.

En compagnie de Thomas Le Saulnier il enregistre l’album BALAFEN, des chansons et musiques en Breton, pour les enfants.

En 2014, sort les premières du spectacle de l’affaire foraine LE MARCHE DE LA CARCASSE mis en scène par JEROME BOUVET.

La même année, il rachète le MANEGE SALE.

En 2016, il participe à la création et interprète l’univers sonore du spectacle de L’IRRESISTIBLE CHARME DU BTP de la compagnie GIGOT BITUME.

Une cérémonie se déroulera demain à 11h00 au crématorium de Quimper. Nous pensons très fort à sa compagne et ses deux chérubins.            

 » src= »cid:2DE2ED90-A22A-4043-A4CB-662A87958B6A » alt= »kerfi-trouguer.png » class= »Apple-web-attachment Singleton »>

 

Ronan Le Fur

06 89 95 37 68

Président de la Fédération des Arts de la Rue en Bretagne – FEDE BREIZH


  • 0

  • 0

Deux saltimbanques en résidence à Moulins

Article Ouest France 16/11/17


  • 0

Invitation à l’Assemblée Générale

Bonjour à tou(te)s, adhérent(e)s de Rue des Arts,

Nous avons le plaisir de vous inviter à l’Assemblée Générale de Rue des Arts,
le samedi 18 novembre, à 11h, à la salle des mariages de la mairie de Moulins.

L’AG sera suivie d’un verre de l’amitié.

Bonne journée à tout le monde, et au plaisir de vous voir prochainement!

L’équipe de Rue des Arts.


  • 0

Caroline Raffin prendra la direction du Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public Le Fourneau à compter du 1er février 2018

 

 

 

 

Françoise Nyssen, ministre de la Culture, a donné ce mardi 24 octobre 2017 son agrément à la nomination de Caroline Raffin à la direction du Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public (CNAREP) Le Fourneau à Brest.

Le processus de recrutement de la nouvelle direction du Fourneau s’est déroulé conformément à l’article 5 du Décret n° 2017-432 du 28 mars 2017 relatif aux labels et au conventionnement dans les domaines du spectacle vivant et des arts plastiques.

La nouvelle directrice du Fourneau prendra ses fonctions le 1er février 2018.

Engagée aux côtés de Michèle Bosseur et de Claude Morizur en tant qu’attachée de direction de 2009 à 2015 puis au poste de secrétaire générale du Fourneau, Caroline Raffin participe à l’écriture et au développement des projets du Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public.

Enfant spectatrice des Grains de folie dès 1989, son chemin a rapidement croisé la route des faiseurs de rêves du Fourneau pour qui elle réalise différentes missions de 2001 à 2005.

Un double cursus en langues et lettres lui a permis d’engager un Master « Politiques linguistiques, plurilinguisme et nouvelles technologies » à l’Université d’Angers, qui lui a ouvert les portes de la coopération française à l’étranger et la direction d’établissement linguistiques et culturels. Une expérience de deux années à la direction d’Alliances françaises à Madagascar a ainsi précédé son retour au Fourneau.

https://www.lefourneau.com/caroline-raffin-prendra-la-direction-du-centre-national-des-arts-de-la-rue-et


  • 0

Le réseau RADAR prépare 2018

Le réseau RADAR prépare 2018

Pascal Perrin, (Les Esclaffades), Johanna Veillard (Les Estivales des Jardins de Brocéliande), Pascale Honoré (Festival DésARTiculé), Gérard Breillat (Les Estivales des Jardins de Brocéliande), Michèle et Claude Morizur (Le Fourneau) Mathieu Baudet (Festival Rue Dell Arte) et Carole Raffin (Le Fourneau) en réunion pour préparer l’accompagnement et les résidences de création des compagnies artistiques sélectionnées.

Depuis 2012, le Centre national des arts de la rue et de l’espace public (CNAREP) Le Fourneau pilote le Réseau d’accompagnement des arts de la rue (Radar) en Bretagne. Un réseau de mutualisation qui rassemble cinq partenaires de quatre départements bretons, organisateurs de festivals d’art de la rue : le festival DésARTiculé, organisé par Rue des Arts à Moulins (35) ? Les Estivales des Jardins de Brocéliande, organisées par l’APH Le Pommeret à Bréal-sous-Montfort (35) ? le festival Rue Dell Arte, dans le Pays de Moncontour (22) ? Les Esclaffades à Saint-Helen (22) ? le festival Avis de Temps Fort ! de Port Louis (56).

Les résidences artistiques coordonnées pour 2018

Les six membres du réseau Radar étaient à Saint-Hélen, mercredi, pour coordonner l’organisation des résidences artistiques en Bretagne durant l’année 2018. « Chaque année, le Radar s’accorde sur l’accompagnement de deux ou trois projets artistiques en création. Les compagnies sont accueillies en résidence de création chez un des partenaires et sont accompagnées financièrement par Le Fourneau qui apporte des moyens de production. Les partenaires s’engagent également à diffuser les créations accompagnées sur leurs festivals », explique Michèle Bosseur, codirigeante du Fourneau avec Claude Morizur. Le réseau Radar est soutenu par la Drac Bretagne et le Conseil régional de Bretagne.

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-helen/arts-de-la-rue-la-saison-2018-preparee-27-10-2017-11717951.php#OXOhpQYZeCJl6h4v.99


  • 0

(teaser) Cie un loup pour l’homme à Moulins

Pour faire suite à la résidence de la Cie un loup pour l’homme à Moulins, en novembre 2016, nous partageons le teaser vidéo du spectacle récemment abouti intitulé Rare birds.


  • 0

Une Table commune a réuni 40 convives à Vitré (35)

Une Table commune a réuni 40 convives à Vitré (35) ce jeudi 14 septembre. L’invitation émanait de l’association « Rue des Arts » et de ses citoyens militants à l’origine du Festival DésARTiculé à Moulins. Parmi les témoins extérieurs au territoire : Gildas Puget de la compagnie Qualité Street, Michèle Bosseur et Claude Morizur, co-directeurs du CNAREP Le Fourneau de Brest, Sébastien Miossec, Président de Quimperlé Communauté, accompagné de Françoise Nigen, Directrice de la Culture de cette Communauté d’Agglomération finistérienne à l’initiative du Festival Les Rias, une marée de théâtre de rue qui déferle chaque année pendant une semaine à la veille de la rentrée scolaire.
Read More

  • 0

  • 0

Les arts de la rue envoûtent Moulins

 

 Les arts de la rue envoûtent Moulins

La dernière journée de la 13e édition du festival DésARTiculé, à Moulins, s’est déroulée dans une ambiance bon enfant et familiale. Les spectacles proposés étaient d’une grande qualité. SUITE…


Abonnez-vous à notre newsletter

Rechercher