Cirque, tempête et parapluies

  • 0

Cirque, tempête et parapluies

Loup, où es-tu ?

cie-un-loup-1

 

Eh bien, ça y est, après 3 semaines passées sur le Pré à écrire, tester, répéter, la compagnie Un Loup pour l’Homme a replié son chapiteau pour l’emmener dans d’autres contrées. En ce qui nous concerne, on a déjà hâte de voir arriver le prochain au mois de juin !

 
Pendant ces quelques jours, le terrain communal s’est transformé en terre d’accueil international ! dsc9470Les membres de la compagnie venant de pays différents, on entendant ça et là du hollandais, de l’anglais, des accents d’Italie ou de Slovénie! De chouettes moments ont pu être partagés. Les enfants de l’école de Moulins se sont initiés à l’acrobatie dans le cadre des TAP, et vous étiez nombreux(ses) à avoir participé à la restitution publique du travail de la compagnie le dimanche 20 novembre.

 

Des Festives Halles écorchées

idee4Dans les mêmes temps, l’ambiance est moins à la fête dans le Morbihan. Le festival d’Arts de la Rue de Questembert « les Festives Halles » -qui s’apprêtait à fêter sa 20ème édition-, a appris la décision de la municipalité de supprimer ce moment de festivités qui avait lieu chaque année au mois d’août. Outre les journées festives, des compagnies étaient également accueillies en résidence à l’année et un fort travail de médiation culturelle permettait de faire découvrir les Arts de la Rue à un large public. En octobre, les membres de Rue des Arts s’étaient justement rendu(e)s à Questembert pour une rencontre entre les 7 protagonistes du réseau d’Arts de la Rue en Bretagne (réseau RADAR ). L’adjoint à la culture de Questembert était venu nous rencontrer pour saluer le travail réalisé jusqu’alors, sans jamais remettre en question la poursuite du festival en 2017… C’est une forte désillusion pour les Arts de la Rue et les organisateur(trice)s des Festives Halles. Rue des Arts reste bien entendu solidaire de l’équipe face à cette atteinte à la diffusion, la médiation et la création culturelles. Une pétition circule actuellement contre l’arrêt de ce festival, n’hésitez pas à prendre 2 minutes pour la signer si le cœur vous en dit.

Malgré les coups durs portés à la culture, continuons ensemble à défendre, ici et ailleurs, l’accès aux créations artistiques partout et pour tou(te)s.

Continuons à créer (commission déco) !

Rue des arts souhaite justement repenser la décoration du festival, scènographier les espaces de jeu, rendre les chemins piétons plus vivants…parapluies
La commission déco cherche donc des bandes de tissu, des chutes de tissu, des moustiquaires, du vieux linge, des pots de fleurs, des fleurs, de la rubalise, des parapluies, des paires de bottes en caoutchouc, des vinyles, des ustensiles de cuisine, des boîtes de conserve, des bouteilles en plastique vertes, des bidons de lait blancs, des fers à béton, des fenêtres en bois, de la peinture, des palettes, du bois…et tout autre objet qui puisse se désarticuler et décorer les allées des prochaines festivités!

Si vous avez du matériel ou des coups de main à donner, vous pouvez contacter Annelle au 06 37 97 14 01 ou sur festivaldesarticule.moulins@gmail.com.

A bientôt donc !

Pour de l’art partout, pour tou(te)s, par tou(te)s !

 


Leave a Reply

Abonnez-vous à notre newsletter

Rechercher