On aime à penser

  • 0

On aime à penser

On aime à penser que telle «Rosemonde» de la Cie du vide, en mode «bibendum», le saut dans l’inconnu de «Rue des Arts» se soldera par un spectaculaire atterrissage, sous une jetée de confettis multicolores…

On aime à penser que telle la prestation de la Cie du deuxième d’»animaniversaire », un autre grand moment officiel nous pend au bout du nez en 2020, avec des explosions, des jets d’eau, des petits fours détonnants et plein d’élus autour, tout sourire et tellement éberlués,

On aime à penser que tels les Flex Macumba, «tant qu’y a de la braise c’est pas fini»…

On aime à penser que, comme dans «évidences inconnues» de la Cie Rode boom, quelqu’un ira confirmer ce que «Rue des Arts» a tellement imaginé : un vrai lieu, avec de vrais bureaux, où ça sentira bon la tarte aux pommes ou le café, où il y aura des gens vraiment payés , en train de travailler sur un projet culturel de territoire reconnu,

On aime à penser que, telle «la dernière danse de Monique» de la Cie Choupa Choupa, il y aura un bel happy end, et qu’à défaut de rencontrer l’Amour, «Rue des Arts» rencontrera juste de belles oreilles attentives, où l’on susurrera la belle et douce mélodie de la confiance, de la construction d’un projet collectif dont l’enjeu n’est autre que de répondre à l’envie de spectacles , même dans des petits villages, d’y rencontrer des spectateurs ébahis, touchés par l’émotion , morts de rire…y sentir les moments magiques de notre humanité qui a bien besoin de renouer avec ses fondamentaux à savoir : être ensemble, construire ensemble, savourer et frémir ensemble…

Oui on aime à penser qu’à l’issue de ces 14 ans, nous avons enfin réussi à toucher le cœur des élus locaux et à les convaincre :

  • que la culture doit se diffuser partout et sous toutes ses formes et qu’elle ne doit pas être sacrifiée sur l’autel pragmatique de « l’investissement », du « solide », car tous ces moments aussi « durent dans le temps » et dans le cœur des gens…
  • que les artistes de rue trouvent sur notre territoire ce qu’ils recherchent avec difficultés : la possibilité et les conditions pour créer, créer d’autres mondes…
  • que les enfants dès leur plus jeune âge puissent fabriquer, quelque soit leur lieu de vie, leur regard de spectateur
  • et enfin, que les publics les plus éloignés des lieux culturels, qui n’en franchiront jamais les portes, ne soient pas oubliés…

On aime à penser que nous n’engageons pas un combat perdu d’avance,
On aime à penser que vous serez tous là, avec nous, à nous soutenir, à s’engager,

Plein de merci à tous les membres de l’association pour leur créativité, leurs envies, leur prise de responsabilités et parfois de risques, tout particulièrement à Annelle, la reine des mails, des lettres, des compte rendus, des coups de fil ultra gentils et bienveillants, et des attentions portées à chacun…
Plein de merci aux artistes qui, depuis toutes ces années, nous ont amené en haut de l’échelle de Rosemonde y voir de belles contrées où il fait bon respirer avec du Beau, de la joie, de la surprise, du sentiment, de la tolérance, et un merci instantané à Apolline qui a immortalisé, sous tous les angles, cette multitude de moments magiques,

Merci aux nombreux bénévoles de tous âges et de tous horizons, pour leur sourire, leur engagement qui ne se mesure pas qu’en nombre d’heures,
Aux communes partenaires que nous avons découvertes, et que nous savons maintenant localiser,
Aux sponsors et partenaires publics,

A tout ce beau monde qui nous a fait confiance et a cru en cette grande aventure d’abord humaine, pleinement artistique et bucolique, mais aussi politique …

On aime à penser « à bientôt » !


Leave a Reply

Événements à venir

Nov
24
sam
11 h 00 min Assemblée Générale
Assemblée Générale
Nov 24 @ 11 h 00 min
Assemblée Générale
Rue des Arts a le plaisir de vous convier à son Assemblée Générale le samedi 24 novembre à 11h, salle polyvalente de Moulins   à l’ordre du jour: bilan de la 14ème édition et nombreuses
Jan
14
lun
Jour entier Résidence
Résidence
Jan 14 – Jan 27 Jour entier
La compagnie belge « Thank You For Coming » (qui avait joué son spectacle mémorable « Les Ogres » à Louvigné de Bais en 2016) sera dans le coin en janvier pour une nouvelle création, toujours autour de la

Abonnez-vous à notre newsletter

Rechercher